Richesse

Portrait-robot des milliardaires

Le milliardaire chinois Li Xiaohua. ©Katharina HESSE/LAIF-REA

Comment les milliardaires acquièrent-ils leur fortune ? En se penchant sur la fameuse liste du magazine Forbes, deux chercheuses américaines dressent le profil type des plus riches de la planète. Au niveau mondial, un peu plus du tiers seulement sont des créateurs d’entreprise. Mais les situations sont très disparates selon les pays.

Caroline Freund et Sarah Oliver ont étudié la liste de Forbes sur dix ans (1996-2015). Elles signalent que tous les milliardaires de la planète ne s’y trouvent pas : certains préfèrent dissimuler le montant de leur fortune, les mafieux n’y sont pas non plus et Forbes ne retient pas les monarques fortunés.

L’Europe des vieux riches

Ces omissions rappelées, les informations disponibles montrent qu’un peu plus de la moitié des milliardaires dans le monde disposent d’une fortune liée à l’héritage ou bien à des positions de rente dans la finance. Les créateurs d’entreprise représentent un peu moins de 30 % du total. Le reste se partage entre managers/propriétaires d’entreprise (mais non fondateurs) et richesse accumulée grâce à des positions de pouvoir.

C’est en Europe que se trouvent les plus vieilles fortunes, avec 20 % de milliardaires héritiers de quatrième génération ou plus, contre moins de 10 % aux Etats-Unis. Lorsque la fortune provient de l’héritage d’une entreprise, l’âge médian de celle-ci est de 75 ans aux Etats-Unis et de 91 ans en Europe.

Du côté des créateurs d’entreprise, le milliardaire médian a 33 ans de l’autre côté de l’Atlantique et 38 ans sur notre continent. Un écart qui s’explique essentiellement par le fait que 12 % des milliardaires américains (56 personnes) sont des créateurs d’entreprise dans les secteurs des nouvelles technologies, contre seulement 5 % en Europe (17 personnes).

En Europe, 20 % des milliardaires sont des héritiers de quatrième génération ou plus

L’accroissement de la fortune totale des milliardaires peut provenir du fait qu’ils sont de plus en plus nombreux ou bien que les existants sont de plus en plus riches. Partout dans le monde, c’est la première dynamique qui prévaut : le nombre de milliardaires s’accroît. Mais pratiquement 20 % des plus riches Américains deviennent substantiellement de plus en plus riches, contre une proportion infime en Europe.

France : les créateurs d’entreprise bien placés

Et la France dans tout ça ? Si 56 % de ses plus riches sont des héritiers ou des rentiers de la finance, elle se classe parmi les premiers pays dans lesquels les milliardaires disposent d’une fortune provenant de la création d’entreprise. Contrairement à un certain discours patronal – porté par ceux qui n’ont pas réussi ? –, la France est un pays où la création d’entreprise est non seulement possible mais peut amener à bâtir des fortunes.

Pour en savoir plus: 

Par Caroline Freund et Sarah Oliver, Petereon Institute for International Economics, WP 16-1, février 2016