Pouvoir d'achat

Derrière l’inflation zéro : les prix qui montent et ceux qui baissent

C’est certain l’inflation n’est plus un problème pour l’économie française. L’an dernier, en moyenne annuelle, la hausse des prix a même été de zéro ! Pour autant, cela ne signifie pas que tous les prix soient restés sages, car la moyenne peut cacher de grandes disparités : si vous mettez la tête dans le four et les pieds dans le congélateur, en moyenne, ça va !

L’Insee fournissant des informations détaillées, on peut savoir précisément qui a contribué l’an dernier à redonner du pouvoir d’achat et qui en a retiré. 

2015 : année de l’inflation zéro

Croissance des prix à la consommation, en moyenne, en %

Parmi les plus fortes hausses de prix

Variations des prix de 2014 à 2015, en %

C’est donc La Poste qui l’an dernier a le plus fait progresser le prix de ses services, suivie par les gestionnaires de parkings. Parmi les hausses, on note également beaucoup de services qui touchent à la vie quotidienne : électricité, chauffage urbain, complémentaires santé et assurances habitation, billets de train, maisons de retraite, cantines et la facture du garagiste, sans oublier les services funéraires (l’Insee annonçant par ailleurs une hausse importante du nombre de décès en 2015, l’an passé a été une bonne année pour les croque-morts). Manger des fruits et des légumes frais revient également bien plus cher, surtout accompagnés d’un verre de vin !

Parmi les plus fortes baisses de prix

Variations des prix de 2014 à 2015, en %

Grâce à la baisse des prix du pétrole, le fioul domestique et les carburants affichent des diminutions de prix conséquentes. Le gaz également. Les progrès technologiques se retrouvent dans les téléviseurs et les caméscopes de moins en moins chers. Dans le petit équipement, lave-vaisselle, lave-linge et aspirateurs sont plus abordables.

Allez savoir pourquoi, les vestes pour hommes voient leur prix baisser fortement. De même que les aliments préparés pour bébé, les confiseries, la crème fraîche, le fromage frais et le sucre. Il en coûte donc de moins en moins de se gaver de sucreries devant la télé !

Commentaires

Denis

Et si on garde sa veste en regardant la télé et ense gavant de sucrerie, là, on fait une super bonne affaire ...

Signaler

Pages